Open Source Church a besoin de vous !

  • Nous cherchons à augmenter
    notre base de donateurs réguliers.
Cible
Cible
0
nouveaux donateurs
Actuellement
Actuellement
0
nouveaux donateurs
81 %

Vision

geek-croix

Open Source Church est un lieu d’église en développement qui vit et annonce l’Évangile au sein de la « culture geek », de manière pertinente, en étant axé radicalement sur les non-églisés.

La « culture geek » est composée de ces trois éléments:
le jeu, l’imaginaire et les sciences & technologies

Jeux

Jeux de société, jeux vidéo, jeux de rôle, développement par le jeux, gamification, etc.

Imaginaire

Des histoires qui nous font rêver et réfléchir. Science-fiction, fantasy, contes et légendes, etc.

Science et technologie

Comprendre le monde qui nous entoure, et comment la technologie nous transforme.

L’Évangile prend toujours racine dans une culture, et les deux vont se transformer mutuellement. La culture spécifique mettra en lumière des aspects de l’Évangile que d’autres cultures ne voient peut-être pas. L’Évangile transforme la culture en la réorientant. Bien que la culture geek soit importante dans notre société, elle est très marginalisée voir inexistante dans nos églises traditionnelles. Cela rend l’accès à l’Évangile difficile pour les geeks, et cela prive l’Église de toute la richesse de cette culture. Nous voulons remédier à cela.

Par culture geek, on entend une passion et une créativité dans les domaines suivants:

    • Le jeu sous toutes ses formes : jeu de société, jeux vidéo, jeu de rôle, gamification, etc.
    • L’imaginaire, principalement science-fiction et fantasy, mais plus généralement toutes les histoires qui capturent l’imagination, des contes et légendes aux comics, quel que soit le support. En passant bien sûr par la plus belle histoires de toutes, l’Évangile.
    • Sciences et technologies : recherche scientifiques, informatique et programmation, gadgets, etc. La passion pour comprendre le monde qui nous entendre et notre place en son sein, améliorer notre rapport à lui, et comprendre comment la technologie nous transforme vers le mieux et vers le pire.

Bien qu’un petit nombre seulement de la population se définirait comme « geek », ces trois domaines sont constitutifs de l’être humain et radicalement transversaux dans notre société. Ils nous concernent tous. Ils sont un point de rencontre entre les cultures, les âges, les classes sociales. Ils sont aussi sources de préoccupations et de nombreux défis contemporains, à petite ou grande échelles. Pour en savoir plus, un article sur le blog d’Olivier Keshavjee.

Implicitement, un accent fort est mis sur les familles.

Open Source Church est un projet pionnier de l’EERV.

La stratégie

strategie

À Open Source Church, on peut appartenir avant de croire. Ou sans croire. Et c’est ok.

Comment témoigner de l’Évangile à des gens qui se méfient des institutions religieuses et du prosélytisme? Nous avons développé une stratégie simple pour garantir la liberté et le respect des participants.

0. Communauté

Se rassembler autour d'intérêts partagés, créer des liens d'amitiés et de confiance.

1. Découverte

Offrir la possibilité de découvrir l'Évangile d'une manière audible.

2. Enracinement

Vivre l'Évangile, le laisser prendre racine en nous et nous transformer.

Nous observons que la plupart des gens qui font un cheminement de foi le font après avoir vécu pendant un temps dans une communauté qui vit sa foi simplement et joyeusement. Nous observons aussi qu’une partie de la population est méfiante envers les formes de religions organisées.

Nous avons élaboré une typologie des activités en 3 niveaux par rapport à l’Évangile, qui nous permet de témoigner efficacement et sans faire de pression :

    1. Communauté : des activités sans références explicite à l’Évangile ou au Christ. Les activités de ce niveau sont une « God-free zone ». Permet d’inviter largement, de créer des amitiés et une communauté. La « culture geek » est une occasion de se rassembler.

    2. Découverte : des activités avec une référence externe à l’Évangile ou au Christ, comme proposition de sens. Sans que ce soit pour autant forcément le centre de l’activité. Permet une mise en contact avec l’Évangile. La « culture geek » peut servir de passerelle.

    3. Enracinement : des activités où l’Évangile est une référence interne, un moteur.  Ici la « culture geek » est le terreau dans lequel l’Évangile s’exprime, et qu’il vient transformer.

Cette stratégie nous permet de communiquer clairement notre intention de témoigner de l’Évangile tout en garantissant une absence de prosélytisme. En participant à une activité d’un niveau ou d’un autre, chacun sait ce qu’il va y trouver. Il est libre de rester à un niveau, ou d’en explorer un autre. Cela nous permet aussi d’inviter très largement, et créer une communauté hétérogène et potentiellement contagieuse.

Exemple : lors d’un week-end de jeux de société et spiritualité, à Leysin, en novembre 2018, avec 105 participants (environ ⅔ églisés, ⅓ non-églisés). Des salles avec des jeux de société sont aménagées et accessibles en tout temps et les repas sont pris en commun (niveau 0). Plusieurs activités de type spirituel sont proposées, clairement annoncées, sans mettre aucune pression de participation. Par exemple : un atelier sur la foi chrétienne dans l’œuvre de Tolkien (niveau 1), un jeu de rôle suivi d’une discussion sur l’utilisation de la violence comme moyen de résolution de conflit (niveau 1), une prière de Taizé (niveau 2), un culte ludique (niveau 2).

Le CAP

cap

Pour ne pas perdre le nord, nous suivons ce CAP

Après avoir défini ce que nous voulons vivre, ces trois valeurs nous aident à savoir comment nous voulons le vivre.

Christocentrisme

Nous faisons du Christ le fondement et le but de tout ce qui est vécu

Activation

Nous encourageons et équipons chacun·e pour trouver sa place et prendre un rôle actif

Pluralité

Unis en Christ, nous recherchons des pluralités d'expressions, croyances ou pratiques

Le projet est porté à tous les niveaux par 3 réflexes ou valeurs clés qui se fécondent mutuellement — le CAP :

    • Christocentrisme : le Christ est la référence, le fondement, le but et le sens de tout ce qui est vécu et développé dans ce projet. De manière explicite ou implicite. Par « le Christ » nous entendons le Christ Vivant — pas une doctrine sur le Christ, une culture ou une pratique (même si ces éléments sont utiles et importants).

      « L’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud a pour seule autorité Jésus-Christ, le Fils de Dieu. Avec la Bible, elle le reconnaît comme Sauveur et Seigneur de l’humanité et du monde. L’Eglise trouve en Lui son fondement et son sens. » — Principes constitutifs de l’EERV, n°1.

    • Activation : le but est d’encourager et équiper chaque laïc pour qu’il devienne non pas consommateur mais acteur selon la spécificité de ses dons et de son appel. Ce projet vise la croissance par multiplication, qui n’est possible que par l’activation de tous.

      « [L’EERV] reconnaît que tous les baptisés sont responsables de cette mission selon la vocation et les charismes reçus de Dieu. » Principes constitutifs de l’EERV n°6.

    • Pluralité : unis par une recherche commune du Christ, nous sommes libres d’accueillir et explorer une large palette de théologies et pratiques spirituelles. La pluralité n’est pas une menace mais une richesse. Nous ne cherchons pas à fonder cette pluralité ailleurs qu’en Christ.

      « Ouverte à tous, [l’EERV] reconnaît comme membre toute personne qui accepte « la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint Esprit » ainsi que ses Principes constitutifs et ses formes organiques. Elle remet à Dieu le jugement des cœurs. » Principes constitutifs de l’EERV n°12.

D’autres valeurs qui nous portent et nous nourrissent : innovation, prise de risques, croissance, autorité, passion, pèlerinage, liberté

Activités

Certaines des activités mises en places durant l’année passée.

De nombreuses autres sont en développement…

logo_small_trans

Week-ends Holygames

Des weekends de jeux de société et spiritualité. Un succès qui nous surprend ! 100 participants en 2018, 120 en mai 2019 et 180 en novembre 2019.

Célébrations Open Source

Des célébrations mensuelles, expérientielles, participatives et expérimentales.

Distribution alimentaires

Chaque semaine, 60 à 100 colis alimentaires sont distribués à St-Jacques. Nous ouvrons l'église pour un temps d'accueil, de jeux, de partage, de chaleur.

Activités familles

Cultes familles à thèmes (Roi Lion, Spiderman), éveil à la foi , formations et espaces de discussions pour les parents, camps, etc.

Podcast

In Fabula Veritas est un podcast qui explore l'impact de l'imaginaire sur nos vies et nos croyances.

Climat

Différentes activités et actions en lien avec le climat: journée d'ateliers et conférences , groupes de discussions, etc.

LevelUp !

Une formation pour transposer sur sa vie des compétences développées par le jeu… et devenir le joueur principal de sa vie !

Le meilleur est à venir…

Chaîne youtube, soirées « Jeudregeek », discussions autour de films, d'autres podcast, et bien plus !

L'équipe

Open Source Church, c’est avant tout des visages…

Et bien d’autres encore à venir…

Je soutiens Open Source Church

Nous avons besoin de vous pour rendre cette aventure possible !

La société change, l’Église change. « Les champs sont mûrs pour la moisson » mais il y a peu d’ouvriers : les forces ministérielles diminuent, les bénévoles se font plus rares. Nous devons engager du monde. Et pour ça vous pouvez faire une différence !

Vous pouvez signaler votre volonté de soutenir Open Source Church en remplissant ce formulaire. Nous prendrons contact avec vous pour les modalités de don. Vous pourrez bien sûr mettre un terme à votre engagement à tout moment, sans avoir à le justifier. MERCI beaucoup !
Nous cherchons autant que possible des donateurs réguliers (même pour des petites sommes). Mais nous sommes très reconnaissants pour chaque don !
Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.
Si vous souhaitez rejoindre le groupe de prière sur whatsapp, indiquez votre numéro de portable.

Merci !
Votre don a un impact.

Olivier Keshavjee, pasteur