La Chronique ludique : NMBR9 !

Comment décrire un jeu « abstrait » ? Voilà une question qu’on me pose souvent lors d’événements ludiques ou dans les discussions entre joueur·se·s.

On peut dire que c’est un jeu dans lequel il n’y a pas de correspondance avec la réalité. Que seules notre perception et notre imagination entrent en compte.

Comme pour les casse-têtes chinois, c’est à nous d’imaginer et de percevoir dans l’espace les solutions aux problèmes exposés.

Dans NMBR9, il est question de cela. Comment peut-on s’imaginer que des chiffres peuvent s’emboîter, se superposer par eux-mêmes ?

Vous avez 9 chiffres en 4 exemplaires chacun. Et 18 cartes comportant ces 9 chiffres à double.

Un·e joueur · se mélange les cartes. Iel (=il/elle) pose la pile de cartes faces cachées sur la table. Ce sera la pioche. Ensuite, un·e joueur·se , choisi au hasard, retourne la 1ère carte de la pioche en la révélant.

Chaque joueur·se prend le chiffre correspondant et a le choix soit de :

  • poser devant iel la pièce si c’est sa première
  • poser le chiffre à côté d’une pièce déjà posée obligatoirement. Les pièces doivent avoir au moins une longue arête en commun. Les coins ne sont pas autorisés (donc pas de diagonal).
  • monter d’un étage avec les trois restrictions suivantes :
  1. La pièce doit au moins toucher deux pièces différentes sous elle.
  2. Ne pas avoir de vide sous elle
  3. Être collée à une autre pièce de son étage s’il y en a.

Règles simples. Elles sont même expliquées en « live » en jouant directement. Souvent, les personnes restent perplexes devant ce jeu la première fois qu’iels y jouent. Mais après 3 tours, les neurones commencent à chauffer et on peut apercevoir les réflexions et stratégies se bousculer dans l’esprit des joueurs !

Lorsque la pioche est vidée, le jeu est terminé. Il ne reste plus qu’à compter les points de victoire (PV). Ceux-ci dépendent de la somme des chiffres multipliée par le niveau correspondant :

exemple :

J’ai un 9 + 5 + 3 sur mon premier étage

Somme totale : 17 x 1(1er étage) = 17 pv

J’ai un 5 + 4 + 9 sur mon 2e étage

Somme totale : 18 x 2(2e étage) = 36 pv

Total des PV : 17 + 36 = 52 PV

A la fin de la 1ère partie, on s’étonne de la simplicité du jeu mais surtout de l’ingéniosité de la mécanique. En règle générale, on ne se contente pas d’une seule partie de NMBR9 : à peine la 1ère partie terminée, qu’on recommence facilement, souhaitant faire encore mieux par rapport aux adversaires certes, mais surtout mieux que son propre dernier score !

Au plaisir d’y jouer avec vous.

William

Description – référence MyLudo.fr

Dans Nmbr 9 , les joueur·se·s constituent chacun leur pile de tuiles Chiffre.

Plus les tuiles sont à un niveau élevé, plus elles rapportent de points.

A la fin de la partie, le·a joueur·se qui a gagné le plus de points l’emporte.

Contenu :

  • 80 Tuiles Chiffre (8 de chaque Chiffre)
  • 20 Cartes Chiffre (2 de chaque Chiffre)
  • Règle du jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code